Articles de presse

Terre(s) d’images 2018

De la culture plein les yeux

Publié le 20/11/2018 à 04:55 | Mis à jour le 20/11/2018 à 04:55

Terre(s) d’images mêle cinéma, expos et… gastronomie ! 
© Photo NR

Le festival Terre(s) d’images s’ouvre mercredi. Cinéma, expos, convivialité : un grand moment de culture dans les villages du Ligueillois.

Un festival de cinéma ? Oui, bien sûr. Un moment de gastronomie tourangelle mais aussi étrangère ? Également. Une mobilisation des talents locaux autour d’expositions et de courts-métrages ? Tout autant. Finalement, ce qui résume le mieux le festival dont la huitième édition va s’ouvrir mercredi, c’est son nom : « Terre(s) d’images ». 
La terre, au singulier – celle des villages du Ligueillois et du Lochois – mais aussi au pluriel par l’ouverture à toutes les cultures que permettent les images diffusées et exposées le temps du festival qui a réuni plus de 600 participants en 2017.
Après la Chine l’an dernier, cette fois, l’équipe de « Terre(s) d’images » a jeté son dévolu sur les États-Unis (1) qui feront l’objet du dernier soir du festival, samedi 24 novembre à Ligueil. Les États-Unis vus au travers du prisme de la lutte de la communauté noire. Le film « Les figures de l’ombre » permettra de revenir sur le destin de trois scientifiques américaines qui ont joué un rôle majeur dans la conquête spatiale made in USA mais qui, parce que noires, n’avaient pas voix au chapitre. 
Du Mediator au CambodgeUn peu plus tôt, la soirée commencera par l’exposition « Black is beautiful » sur le destin de la communauté Move. Ce groupe engagé dans la contre-culture noire fut bombardé par la police de Philadelphie au milieu des années 80. La soirée du 24 s’achèvera par un repas américain.
Au fil des quatre rendez-vous à Louans, Bournan, Betz-le-Château (2) et Ligueil, les festivaliers pourront également voir les films « L’Ascension » (qui s’inspire librement de l’exploit d’un jeune de Seine-Saint-Denis qui a gravi l’Everest sans aucune expérience de la montagne), « La fille de Brest » sur le combat de la pneumologue Irène Frachon contre le Mediator ainsi que le documentaire « Les Pépites » sur l’aide apportée aux enfants qui tentent de survivre dans la décharge à ciel ouvert de Phnom Penh au Cambodge.
A chaque fois, une expo en lien avec le thème du film et la diffusion de courts-métrages, notamment réalisés par le Camera Photo-Club du Lochois ou des auteurs locaux compléteront l’expérience. Sans parler du repas. ! « L’idée est de faire vivre la culture dans nos petits villages », conclut l’un des organisateurs, Francis Lère. « Il y a une forte demande. »
(1) Les plus attentifs auront aperçu sur l’affiche du festival un blaireau affublé d’une mèche orange. Toute référence à un président américain n’est pas totalement fortuite…
(2) C’est la première fois que le festival sort du Ligueillois.

programme :

> LOUANS. Mercredi 21 novembre « Terre d’Humour », à partir de 19 h, salle Sain-Jean, rue du Petit Fort. L’Expo : « Que la montagne est belle » par le Caméra Photo-Club du Lochois. Les films d’animation. Sélection de quelques courts métrages d’animation parmi les plus récents et représentatifs des écoles MOPA et Bellecour. Le film : « L’Ascension » de Ludovic Bernard (2017).
> BOURNAN. Jeudi 22 novembre. « Terre de Connaissance », à partir de 19 h, salle des fêtes, rue des Jardins. L’Expo : « De l’apothicaire au labo » Photos et objets d’époque. Les courts-métrages d’amateurs éclairés avec trois films d’auteurs locaux : « Baiser » de José Jouber ; « Période brame » de Michel Guimas et « Le Clocher dans le ciel » du CPCL. Le film : « La Fille de Brest » d’Emmanuelle Bercot (2016) Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.
> BETZ-LE-CHÂTEAU. Vendredi 23 novembre. « Terre d’Espoir », à partir de 19 h, salle polyvalente, 1, impasse Verrier. L’expo : « En rang par 2 ! » Reconstitution d’une classe des années 50. L’Interlude du patrimoine : L’école au XXe siècle. Le Film : « Les Pépites » de Xavier de Lauzanne (2016).
> LIGUEIL. Samedi 24 novembre. « Terre de Découverte », à partir de 19 h, foyer rural, place du Général-Leclerc. Soirée spéciale USA. L’expo : « Black is beautiful » par le Collectif Libérons Mumia. Les courts-métrages des collèges et lycées. Le film : « Les Figures de l’ombre » de Theodore Melfi (2017).

> Tarifs : 6 € (plein tarif) ; 5 € (– 15 ans étudiants et chômeurs) et 18 € pour le pass festival (4 séances). Tél. 06.79.55.87.42.